Suret Catherine, Fille du Roy de 1669

Catherine Suret, Fille du Roy de 1669, est à l’origine d’une recherche d’ADN ; elle serait responsable (!)  de la névrite optique de Leber (maladie héréditaire) selon un des auteurs d’une étude  du laboratoire de neurogénétique du Centre hospitalier de l’Université de Montréal.

Catherine Suret est native de la paroisse St-Sulpice de Paris, fille de feu Jean et de Denise Leconfesseur, née vers 1651. Elle a épousé en Nouvelle-France, le 7 octobre 1669, à Québec, Nicolas Fâche/Fasche originaire de Picardie, Amiens paroisse St-Éloi, fils de Jean et de Marie Granserre.

Catherine et Nicolas eurent 10 enfants, 4 fils et 6 filles; seul Robert a une descendance car Pierre Nicolas né en 1678 à Québec meurt à l’Hôtel-Dieu à 20 ans, le 20 avril 1699; Jean Nicolas né à Charlesbourg le 20 février 1684 meurt à 14 jours le 5 mars de la même année et nous ne savons rien du tout dernier enfant Guillaume sauf sa date de naissance, jumeau avec sa sœur Marie Anne Jeanne, le 6 avril 1689 à Charlesbourg.

Revenons à Robert né le 29 octobre 1670 à Québec, le premier des 10 enfants de Catherine. Il est engagé le 24 février 1687 au marchand Jean LeBer de Montréal pour deux ans à raison de 60 livres par an. Il épouse à Montréal Marie Catherine Cadieux, fille de Jean et de Marie Valade, Fille du Roy de 1663, le 1er décembre 1696 et ils ont 12 enfants; il meurt à 75 ans le 17 mai 1740 à St-Laurent, Montréal.

Mais comme la recherche de l’ADN a été faite par les mères – la lignée matrilinéaire – arrêtons-nous aux filles de Catherine – sans que nous sachions – secret d’office ! – laquelle a transmis le gêne fatidique qui fait perdre la vue en peu de temps.

  1. Marguerite née en 1672 épouse Vincent Beaumont, de Poitiers, en deuxièmes noces, le 27 octobre 1692 à Charlesbourg et ils ont 7 enfants dont 3 fils. Marguerite meurt à 28 ans, le 3 février 1703 à Charlesbourg.
  2. Marie Angélique née en 1675 épouse Pierre Renaud le 24 janvier 1695 à Charlesbourg et ils ont 3 enfants; M.-Angélique meurt à 71 ans en 1745 à Charlesbourg.
  3. Catherine née en 1681 épouse Pierre Bisson le 15 novembre 1700 à Charlesbourg et meurt à 66 ans en 1744.
  4. M.-Claudine née en 1685 épouse Pierre Louis Pivin en 1707 et elle décède à 57 ans en 1742; ils ont eu 13 enfants.
  5. M.-Anne Jeanne est née jumelle de Guillaume le 6 avril 1689, elle épouse Louis Bouin dit Dufresne fils de Julien Bouin et de Marguerite Berrin, Fille du Roy de 1672, en 1717 à L’Ancienne-Lorette et 3 enfants naissent. La mère meurt à 70 ans en 1747.
  6. Pour compléter les 10, il faut ajouter une autre Catherine né en 1674 mais décédée à 3 semaines.

Nicolas Fâche part le premier; il meurt à 72 ans, le 3 décembre 1712 à Charlesbourg et Catherine Suret, à 86 ans, le 30 octobre 1728 toujours à Charlesbourg. Elle avait testé le 4 septembre 1716 (notaire Rivet) dans lequel testament, elle lègue à la paroisse tout le bois de chauffage qui lui appartiendra à sa mort; elle demande que ses meubles vendus servent à dire des messes  pour le repos de son âme et pour les âmes du purgatoire.

Qu’ils reposent en paix… ils ont fait le pays !

Irène Belleau, 2019.
i
© SHFR

Catégorie : Pages nominales